Motion des professeurs examinateurs à l’épreuve de l’option Musique du Baccalauréat

mardi 12 juin 2007
par  SUD Education Var

Les professeurs d’éducation musicale examinateurs lors de l’épreuve de l’option musique du Baccalauréat constatent que de nombreux candidats sont mal préparés pour la seule raison qu’ils n’ont pas eu la possibilité de suivre pendant leur scolarité au Lycée un cours de musique.

C’est pourtant le travail du professeur de musique de l’Education Nationale de préparer les candidats, de leur faire connaître les instructions officielles et de compléter la formation musicale acquise au collège.
Certains candidats ignorent le programme (3 œuvres), la présence d’une fiche de synthèse, les modalités de l’interrogation. Ils sont démunis devant les examinateurs.

Si « nul n’est censé ignorer la loi » et les circulaires et programmes parues au B.O., il est très difficile pour les élèves de se préparer valablement seuls,
- avec le CD édité à leur intention mais ne comprenant pas toutes les œuvres (c’est le cas de Jimy Hendrix sur le CD 2007),
- avec des revues où paraissent des analyses approfondies (l’Education Musicale et l’Analyse Musicale),
- avec les sites internet académiques et autres.

En effet, rien ne remplacera le contact professeur élève avec une pédagogie adaptée à chacun. Les candidats qui travaillent seuls n’ont pas la capacité d’apprendre à écouter et comparer des œuvres judicieusement choisies pour leur intérêt par rapport au programme.

Le fait de se rendre dans un cours payant (conservatoire, professeur en ville) n’est pas acceptable et ne donne pas de bons résultats par manque de continuité et par manque de connaissance de l’épreuve de la part de certains de ces professeurs.

Aussi, les professeurs réunis pour l’épreuve 2007 au Collège Cousteau de La Garde (Var) demandent à Monsieur l’IPR-IA d’Education Musicale , à Monsieur le Recteur de l’Académie de Nice et à Monsieur le ministre de l’Education Nationale de remédier à ces problèmes en attribuant le quota d’heures nécessaire à l’enseignement de leur matière en Lycée, afin que l’Education Nationale assure de manière équitable ce qui est de son ressort : la préparation aux examens qu’elle organise.

Fait à La Garde le 07 juin 2007
Les professeurs

Annonces

Contacter SUD Education Var

SUD Éducation Var
Siège du syndicat
La Luciole, 36 rue Émile Vincent, 83000 Toulon
Téléphone : 04 94 21 81 89
Fax : 04 22 14 08 43
mél : contact @ sudeduc83.org

Union locale Solidaires Dracénie
12 Boulevard Foch, 83300 Draguignan
Téléphone : 04 94 85 07 72
Fax : 04 22 14 08 64

Adhérer à SUD Éducation Var


Brèves

Pétition intersyndicale pour l’enseignement professionnel public

lundi 23 janvier 2012

Depuis plus de 60 ans, les personnels des LP, SEP, SEGPA et EREA assurent en France l’enseignement professionnel initial, sous statut scolaire, au sein du ministère de l’Éducation nationale et de celui de l’Agriculture. Ils revendiquent l’égale dignité de cette voie professionnelle, pour leurs élèves et pour eux-mêmes, avec les deux autres voies du lycée, générale et technologique... [suite sur le site de la pétition]

Pétition : Mutations 2009

mercredi 11 mars 2009

Pétition de l’intersyndicale 2nd degré

Toujours les manifestations lycéennes

vendredi 25 avril 2008

Jeudi 24 avril, les lycéens ont de nouveau manifesté :
- 3000 à Toulon (lycées Beaussier, Dumont, Bonaparte, Cisson, Langevin, Le Coudon...)
- 300 à Hyères (Costebelle, Jean Aicard, Golf Hôtel)

Retour de vacances, retour de la mobilisation lycéenne

lundi 21 avril 2008

Quelques nouvelles du Var :

- lycée Janetti à St Maximin : de nouveau bloqué
- lycée Beaussier à la Seyne sur mer : de nouveau bloqué
- lycée de Lorgues : entré dans le mouvement et bloqué aujourd’hui
- lycée Dumont d’Urville à Toulon, bloqué

Le lycée Raynouard de Brignoles semble sur le point de rejoindre le mouvement.

Jeudi 3 avril : deux fois plus nombreux !

jeudi 3 avril 2008

Mardi 1er avril une première manifestation avait mobilisé 2000 lycéens dans les rues de Toulon.

Jeudi 3 avril ce sont 4000 à 5000 lycéens qui sont venus manifester leur opposition aux suppressions de postes d’enseignants et réclamer le rétablissement de leurs options.

A Langevin la police était sur place à 6h du matin

jeudi 3 avril 2008

Au lycée Langevin de la Seyne sur mer, intervention matinale pour empêcher le blocage du lycée par les élèves avec menaces de les embarquer. La grande majorité des élèves est restée dehors puis partis à la manifestation à Toulon.

A Hyères aussi les lycéens ont bloqué 2 lycées

jeudi 3 avril 2008

Les lycées Jean Aicard et le Golf Hôtel à Hyères ont été bloqués par les élèves.

Manifestation lycéenne au centre ville.

Deux lycées du centre Var entrent dans le mouvement

jeudi 3 avril 2008

Aujourd’hui jeudi 3 avril, les lycées Janetti (Saint Maximin) et Raynouard (Brignoles) ont été bloqués par les élèves.

A Brignoles les élèves ont ensuite manifesté dans la ville.

Manifestation à 10h place de la Liberté à Toulon

lundi 31 mars 2008

A l’appel de l’UNL et des coordinations lycéennes, avec le soutien d’organisations de salariés.

Beaussier et Langevin toujours bloqués

lundi 31 mars 2008

Les élèves ont reconduit le blocage des deux lycées de La Seyne sur mer.
Ils appellent à la manifestation du 1er avril à 10h, à Toulon.